23. janv., 2016

HYMNE AU POIS CHICHE

ATELIER DE CUISINE DU MARDI 

SUR LE THÈME DES FALAFELS ET DE LA SOCCA

Les pois chiches, une légumineuse populaire, riches en protéines et associés en petite quantité aux céréales (dont le petit épeautre) et aux légumes, permettent un bon équilibre alimentaire de base à la portée de toutes les bourses.

 HYMNE AU POIS CHICHE

Les pois chiches de la région de Forcalquier

C’est que du bonheur pour le déjeuner !

Si, par ignorance, vous ne savez les préparer,

Je vous dirai comment les cuisiner.

Si toutefois vous venez à en manquer,

N’hésitez pas à me contacter,

Je vous donnerai des adresses où vous en procurer.

Car dans la région de Forcalquier point de rupture de stock

Falafel, socca, panisse, chanas, humus,

Quelle popularité dans le monde entier !

 

FALAFELS

Faire prégermer (pendant 1 jour) un bol de pois chiches dans de l’eau. Rincer et changer l’eau deux à trois fois, puis égoutter et laisser prégermer pendant deux jours environ en rinçant toujours 2 fois par jour, puis bien égoutter. Mettre dans un appareil style mixer ou broyeur pour écraser tous les pois chiches prégermés. Mélanger à cette préparation 2 cuillères à soupe de coriandre frais moulu (ou en poudre), 1 cuillère à soupe de persil, 1 cuillère à café de cumin en poudre, 1 petite cuillère à café de sel, 4 à 5 gousses d’ail pillées, 2 pincées de poivre (facultatif), 1 petite cuillère à café de levure naturelle.

Bien mélanger. Laisser reposer 1 heure, puis humidifier les mains (sans qu’elles restent mouillées) et faire dans la paume de la main des petites boulettes.

Mettre de l’huile à chauffer à 180° dans une friteuse ou une poêle (dans ce cas, l’huile doit recouvrir les boulettes). Plonger les boulettes dans l’huile chaude pour la cuisson. Les placer ensuite sur du papier absorbant, compléter l’assaisonnement (sel et poivre). Servir avec une sauce piquante ou avec du tahin.

SOCCA

Ingrédients pour 4 personnes : 125 g de farine de pois chiche, 25 cl d’eau environ, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, ½ cuillère à café de sel fin, et (facultatif) des graines de carvi.

Mettre la farine de pois chiche dans un saladier, rajouter l’eau et mélanger énergiquement avec un fouet. Ajouter l’huile d’olive et le sel fin. Mélanger vivement pour éliminer les grumeaux. Au besoin, tamiser ou mixer. Si la pâte est trop compacte, rajouter un peu d’eau et mélanger à nouveau.

À la poêle : cuire dans une poêle bien chaude et bien huilée, 4 minutes environ de chaque côté, de façon que la socca soit bien dorée, même un peu brûlée par endroits et l’intérieur moelleux. Servir nature ou saupoudrée de poivre et sel. Déguster avec une salade verte craquante à l’huile d’olive et des lacto-fermentations ou à l’apéritif avec un vin rosé fruité bien frais.

Au four : préchauffer le four en position maximale 250° ou plus pendant 10 min. Sur une ou deux plaques circulaires (avec un rebord), verser le contenu de 2 à 3 cuillères à soupe d’huile d’olive. Répartir et enfourner pendant 5 min pour chauffer la plaque. Sortir la plaque du four, verser la préparation et l’étaler de façon homogène. Enfourner aussitôt dans le haut du four très chaud.

Mettre le thermostat sur la position gril après 3 min. Laisser cuire 5 à 7 min., de façon que la croûte soit bien dorée, même un peu brûlée par endroits et moelleuse au centre. Pendant la cuisson, percer avec un couteau les cloques qui se forment. Un four à pizza à bois et une plaque en cuivre avec un rebord sont l’idéal, comme à Nice.

 

LECTURE CONSEILLÉE : « Pois Chiches »  de  Mademoiselle Pigut aux Éditions La Plage.

Au sommaire : humus, falafels, panisse, biscuits salés à la farine de pois chiche, galettes aux flocons de pois chiche, cake salé aux olives et tomates séchées, gâteaux, etc.

 Les ateliers ou les stages de cuisine que nous dispensons depuis 1975 s’inscrivent dans une action solidaire pour une alimentation saine pour tous incluant une agriculture non polluante, le respect des animaux (pas d’élevages intensifs), une santé naturelle, et une autosuffisance alimentaire applicable par tous les peuples et sans condition !

 La Fée d’Arlane est une petite exploitation agricole bio et une maison d’hôtes (chambres et table d’hôtes) dans les Alpes de Haute-Provence située entre Saint-Michel l’Observatoire et Dauphin. Des stages de cuisine y sont régulièrement organisés. Pour toute information, contactez-nous au 06.03.08.05.23 ou lafeedarlane@yahoo.fr

 

Nous avons choisi le nom « Arlane » en hommage à Jean Giono, car c’est le nom qu’il avait donné au domaine des « Lanceurs de graines », une de ses pièces de théâtre parue aux Éditions Folio.